Le Palais Royal est considéré comme le site touristique principal de Phnom Penh avec ses grands jardins où sont contruits différents palais et pagodes.
 Le Guide   A Visiter   Pratique   Plan   Petites Annonces   Forum   Découvertes   Liens 
 Phnom Penh 

Le Palais Royal


Il y eut deux "palais royal". Le premier était situé à Oudong et construit en 1434 sous le règne du roi Ponhea Yat (1405-1467). Le second, celui qui nous intéresse fut construit en 1866 par le roi Norodom au bord du Tonle Chatomouk de Phnom Penh et s'appelait alors Preah Borane Reach Vang Chatomuk Mongkut. Son inauguration officielle eut lieu le 14 février 1870.

Les bâtiments dont la structure est inspirée par la sculpture khmère, sont orientés à l'est, selon les règles sacrées de la construction.



L'extérieur est peint en jaune royal. Ces travaux furent réalisés par des architectes français et khmers.
Au début du XXème siècle il abritait la troupe de danse royale et les éléphants royaux. L’ensemble est composée de plusieurs bâtiments dont la Salle du Trône et un pavillon pour les représentaitons artistiques.
L’enceinte principale du Palais est fermée au public, excepté lors d’occasions particulières telle que l’anniversaire du Roi.
Considéré comme le site touristique principal de la ville, sur une surface d'environ 16 hectares, il offre aux visiteurs de grands jardins où sont contruits différents palais et pagodes, qu'on ne se lasse pas de contempler.
Protégé et entouré derrière un haut mur, construit en 1866 sous le règne de Norodom, également peint en jaune royal, on y aperçoit les toits du château Khemmarine, le pavillon Chan Chhaya, Preah Keo Morakat, Tévia Vinichhay, …

Parmi les plus visités la Padoge Royale ou Pagode du Bouddha d'Emeraude (wat preah Keo, plus connu sous le nom de Pagode d'Argent), est le sanctuaire des cendres royales. Depuis 1962 y scintillent 5329 carreaux d'argent de 1,125 k chacun. La pagode fut édifiée par le Roi Norodom de 1892 à 1902. On voit, dans la cour, sa statue équestre ou il est représenté habillé en général français. Il pourrait s'agir de la statue équestre de Napoléon III, dont la tête aurait été remplacée par celle du Roi Norodom.

L'intérieur du temple propose aux visiteurs environ 1600 pièces à découvrir, des objets de culte, des bouddhas, des statues avec des incrustations de diamants, de rubis. Des éléments en or, en bronze, en argent, des pierres précieuses et toutes sortes d'objets évoquant un passé riche et glorieux. Il faut compter une bonne heure pour profiter pleinement des vitrines.
Parmi les pièces les plus remarquables, un petit Bouddha d’émeraude du XVIIème siècle en cristal de Baccarat est placé au centre, avec en face de lui un Bouddha en or de 90 kg, réprésentant les bijoux du Roi qu'il a fait fondre, incrusté de 9584 diamants.
Ce Bouddha date de1906, et a été réalisé d’après les mensurations exactes du Roi Norodom..On y découvre un grand nombre d’autres Bouddhas, plus petits. Si vous regardez bien, vous en verrez un recouvert de 1000 diamants !
Tout autour, des vitrines exposent tous les présents offerts au Roi Norodom, à la famille royale et aux autres dignitaires.

Il faut prendre le temps de parcourir, à l'intérieur du cloître, les murs de la galerie extérieure qui comportent des fresques peintes entre 1903 et 1904 racontant les épisodes de la version khmère du Ramayana, appelé Reamker. La partie la plus basse a souffert de l'humidité et semblle difficile à restaurer.
L’enceinte du Palais abrite également le Wat Phnom Mondap, dans son écrin de végétation tropicale, qui contient l’empreinte du pied de Bouddha.

Le pavillon en fer, à l'aspect étonnant, fut offert par l'Impératrice Eugénie, épouse de Napoléon III au Roi Norodom 1er, à l'occasion de l'inauguration du Canal de Suez qui faisait gagner aux transporteurs maritimes de l'époque plusieurs longues semaines de contournement de l'Afrique. Il constitue un étonnement lors de la visite du palais de par son architecture "à la française" si caractéristique des années "Eiffel". Il était souvent utilisé pour des cérémonies importantes et des évènements. De nos jours, il ne se visite plus, en raison de travaux de restauration en cours (janvier 2005).

Après avoir quitté la cour ou se tient ce petit pavillon, passez en flanant le long des "écuries" des éléphants qui étaient il y a moins de cent au service du Roi. Vous découvrirez ensuite une galerie consacrée aux tenues d'apparats, aux montures et divers objets nécessaires au harnachement de ces animaux (bâts,nacelles, palanquins). Une maison typique khmère se visite, tout près, avec le décor du quoditien d'un cambodgien vivant à la campagne, tel qu'on peut encore le découvrir aujourd'hui.


Horaires : 8h-11h et 14h-17h
Tarif : Cambodgiens Riels 1000 (1/4 de dollars) - Etrangers :$3 (augmentation probable en Juillet 2007 à $6,50 pour les étrangers... comme toujours, ceux qui viennent de loin, paient le plus !)
Photos : interdites dans la plupart des salles par un panneau. Possibilité de prises de vues en dehors de ces zones avec un ticket d'accès de ... $2.
Particularité à ne pas négliger : il est recommandé d'avoir une tenue décente. Les femmes doivent avoir les épaules couvertes et les hommes tête nue. (une vente de t-shirts... se tient à proximité pour y remédier, au prix moyen de ... $2 !).



Sites intéressants sur le palais Royal de Phnom Penh :

http://www.kh.refer.org/cbodg_ct/vie/province/palais.htm
http://fabien.aubert.free.fr/palais_royal.htm
http://perso.club-internet.fr/dalbera/asie/cambodge_web/palais_royal/
Le Guide de Phnom Penh
Restaurant
Bar
Hotel
Guest House
Commerces
Fabricant
Santé et Bien-être
Services
Sports et Loisirs Culture
Enseignement
Vivre à Phnom Penh
Agenda
Plan de Phnom Penh
Petites Annonces
Forum

Tourisme au Cambodge
Visa pour le Cambodge
Tourisme
Découvertes
Liens
Nos Services
Contactez nous !
Publicité
Partenaires
CambodiaChic : Annonces Immobilières au Cambodge
Phnom-Penh.biz is under licence of SeedSpring Limited (Hong Kong) - Sales in Cambodia by Phnom Penh Biz International Company - Index du site - Nous contacter